Sites Web par pays:

"Comment offrir à nos patients le meilleur traitement possible?"

Une force innovante basée sur une expertise globale

En mars 2019, Fresenius Medical Care a ouvert le Global Medical Office pour intensifier les activités de l’entreprise dans le domaine des soins centrés sur les patients. Cette fonction globale représente un jalon important sur la voie de la transformation de la prise en charge médicale à l’échelle mondiale basée sur notre modèle commercial verticalement intégré.

Lorsque Len Usvyat rend visite à une clinique de dialyse, il ne voit pas seulement les patients et le personnel médical, il regarde également des données. Du son spécifique d’une unité de dialyse à la dernière numération sanguine d’un patient: presque tous les aspects de la vie en clinique peuvent être convertis en empreintes numériques, comme l’explique l’économiste qualifié et vice-président du département Applied Advanced Analytics chez Fresenius Medical Care. L’évaluation des données est devenue sa mission: utiliser le langage universel des chiffres pour améliorer le traitement des patients souffrant de maladies rénales. «Je sais que derrière chaque série de données, il y a un patient avec des sentiments et des émotions, un patient dont nous pouvons améliorer la condition», indique Len Usvyat.

Clinique de dialyse Fresenius Medical Care
Len Usvyat

Nous recherchons des schémas dans les données que nous pouvons transformer en informations utiles pour le personnel médical.

Len Usvyat
Vice-président du département Applied Advanced Analytics chez Fresenius Medical Care

De meilleurs résultats thérapeutiques chez les patients

Len Usvyat devient presque exalté lorsqu’il parle des nombreuses manières d’utiliser ces données médicales: «Dans le futur, nous seront capables de traiter les maladies rénales encore plus efficacement, individuellement et précisément», affirme-t-il avec confiance.

«Nous verrons l’émergence de traitements intelligents conçus sur-mesure en fonction des besoins et caractéristiques propres à chaque patient», ajoute-il, avant de poursuivre: «Il sera possible de développer des traitements personnalisés en utilisant non seulement les données existantes des examens cliniques mais aussi de précieuses informations en temps réel fournies par les balises de fitness, les appareils de dialyse et d’autres machines».

Aujourd’hui déjà, l’équipe de Len Usvyat analyse en routine des centaines de données pour prédire quels sont les patients vont probablement avoir besoin d’un traitement médical et quels sont ceux qui courent un risque élevé d’infection. La prévention de ces événements conduit à une amélioration des résultats thérapeutiques et de la qualité de vie des patients, ce qui est également bénéfique pour les systèmes de santé.

Chevet d'un patient

De nouvelles opportunités grâce à une collaboration plus étroite

Global Medical Office

Fresenius Medical Care a ouvert le Global Medical Office en mars 2019 pour stimuler la collaboration et les échanges de connaissances médicales dans l’entreprise et donc obtenir des résultats thérapeutiques de haute qualité pour les patients dans le monde entier. En ajoutant un Global Chief Medical Officer au Management Board, Fresenius Medical Care souligne son engagement pour l’utilisation des sciences médicales à un niveau toujours plus élevé.

La société Fresenius Medical Care est active dans plus de 3 990 cliniques de dialyse dans environ 50 pays. En tant que leader sur le marché, l’entreprise fabrique un appareil de dialyse sur deux dans le monde. «Les maladies rénales représentent une épidémie globale qui pèse énormément sur les systèmes de santé dans le monde», explique F. W. Maddux. «En tant qu’entreprise médicale verticalement intégrée et internationale, Fresenius Medical Care est idéalement positionnée pour créer et développer des opportunités offertes par les données interconnectées et les solutions innovantes à l’échelle mondiale».

L’équipe du GMO publie régulièrement ses découvertes les plus importantes. En 2019, elle a également développé le premier réseau mondial fixant les priorités pour améliorer la qualité et la sécurité des soins aux patients. Cela constitue une nouvelle étape vers une harmonisation et une amélioration à long terme de la qualité de vie dans le monde pour les personnes souffrant de maladies rénales. Cependant, la collaboration internationale sous la forme du GMO est aussi accompagnée par des défis. «Nous devons travailler avec des systèmes de santé très différents en fonction des pays», indique Len Usvyat.

Patient et infirmière

Les algorithmes en tant que partie intégrante des soins de santé

De plus, Len Usvyat est constamment confronté à des controverses lors de son travail, comme la question de savoir si les ordinateurs vont remplacer un jour les médecins et les infirmières. «Certainement pas», indique le spécialiste des données. «Nous aurons toujours besoin d’expertise humaine pour assurer que les calculs de l’ordinateur font sens et qu’ils sont interprétés correctement». Même lorsque son équipe développait ses modèles mathématiques, elle travaillait en étroite collaboration avec des médecins et le personnel clinique pour mieux comprendre leurs besoins. «Nous voulons les aider et leur donner un outil leur permettant de faire leur travail encore mieux qu’avant», indique Len Usvyat.

Il pense que les algorithmes vont faire de plus en plus partie intégrante de la prise en charge médicale dans le futur et que nous allons progressivement nous y habituer. Mais, même lui voit les limites à l’utilisation des prévisions par ordinateur dans le quotidien clinique, comme pour le calcul de la mortalité et les corrélations en relation avec le sexe ou la couleur de peau. «Nous devons être très prudents et faire preuve de sensibilité lorsque nous traitons des sujets éthiques comme ceux-là», indique-t-il. «Mais une chose est sûre: si nous utilisons les nouveaux outils de manière judicieuse, nous pouvons améliorer la qualité de vie de nos patients avec un effet durable».

Appareil de dialyse

Contenu apparenté