Sites Web par pays:

Dialyse à domicile

Mener une vie active et indépendante malgré l’insuffisance rénale

Paula Lourenço, patiente dialysée, montre comment il est possible de mener une vie active et indépendante en combinant travail, famille et loisirs malgré une insuffisance rénale, et ce grâce à l’hémodialyse à domicile.Parfois, lorsque Paula Lourenço se promène sur le littoral avec son partenaire, ses pensées s’envolent vers les lointaines côtes africaines. Elle s’imagine des lions, des gnous et des giraffes courir à travers la savanne. Son rêve le plus cher est de partir faire un safari au Kenya. Mais c’est hors de question pour le moment, étant donné qu’elle est à nouveau sous dialyse depuis quelques années. ans de telles circonstances, l’Afrique est tout simplement trop éloignée.

La liberté dans le travail et les loisirs

Pourtant, Paula Lourenço a réussi à se créer un niveau de liberté exceptionnel. Elle continue par exemple à travailler à plein temps comme assistante au sein de l’École d’ingénieurs de Lisbonne, malgré la dialyse. Son travail consiste à passer des commandes auprès des fournisseurs et à superviser les contrats. Cela implique de grandes responsabilités, et après 18 années passées à ce poste, ses connaissances sont difficiles à remplacer. Cela signifie aussi que ses journées de travail peuvent être longues. Mais Paula Lourenço est également flexible dans son temps libre et s’assure d’avoir le temps pour les activités qu’elle aime pratiquer, telles que la cuisine, les puzzles ou la natation. Durant les week-ends, elle se rend même jusque dans la région d’Alentejo avec son partenaire, où elle possède une ferme et s’occupe du jardin. Elle aimerait prochainement passer du temps à apprendre l’art complexe de tisser des tapis d’Arraiolos, une tradition apportée par les Maures, très réputée au Portugal.

Intégration du traitement par dialyse dans la vie quotidienne

Si Paula Lourenço peut faire tout ça, c’est uniquement parce qu’elle a opté pour l’hémodialyse à domicile. Elle n’a pas besoin de se rendre dans une clinique durant la journée, à heures fixes et trois fois par semaine ; elle peut intégrer le traitement par dialyse dans sa vie quotidienne de manière plus flexible « Le soir, au lieu de regarder la télévision dans le salon, je le fait tout simplement dans ma salle de dialyse », déclare-t-elle. Depuis le début de son programme d’entraînement de 4 mois en hémodialyse à domicile, Paula Lourenço a déjà effectué près de 500 séances de dialyse à domicile. Son partenaire l’assiste dans ce traitement. « Sans lui, je ne serais pas capable de procéder au traitement par dialyse à domicile », concède-t-elle. Heureusement, ils ont assez d’espace pour mettre en place une chambre stérile spéciale, assez grande pour accueillir la machine de dialyse.

Paula Lourenço

Vous devez faire preuve d’une grande responsabilité et sensibilité pour suivre ce type de traitement.

Paula Lourenço
Patiente dialysée

Rêve d’Afrique

La solution est idéalement adaptée à sa vie privée et à sa vie professionnelle. Il est facile pour elle de trouver la discipline nécessaire au contrôle de son alimentation, de son poids et de son apport en liquides, car elle l’a fait toute sa vie. L’insuffisance rénale a été diagnostiquée chez elle lorsqu’elle avait seulement 7 ans. À partir de 12 ans, elle a subi différentes formes de dialyse jusqu’à ce qu’elle reçoive le rein d’un donneur à l’âge de 18 ans. Elle a pu vivre 21 ans avec ce rein. Désormais, elle se trouve à nouveau sur la liste de transplantation. Si vous demandez à Paula Lourenço de quoi elle rêve, elle n’a pas besoin d’y réfléchir à deux fois : « Un safari en Afrique serait génial ».

Contenu connexe