Sites Web par pays:

"Impossible? – Sûrement pas!"

Intégration de la dialyse péritonéale (DP) dans une vie active et mobile

Breslau, Pologne - Tomasz se rend à son travail à Varsovie. Dans le coffre de sa voiture se trouvent des paquets de solution dont il a besoin pour sa dialyse péritonéale (DP). C’est ainsi qu’il vit depuis qu’il a commencé son traitement par DP en 2014, suite à un diagnostic d’insuffisance rénale. Désormais, il ne sort jamais sans ses solutions de dialyse. Depuis le diagnostic, elles font partie du quotidien de ce quadragénaire particulièrement actif. Un autre aspect ô combien plus important est qu’il peut continuer sa vie heureuse avec sa femme, sa fille et son chien. Si Tomasz dispose encore d’une certaine fonction rénale résiduelle, la dialyse est cependant vitale pour éliminer les toxines de son corps. Trois à quatre changements sont nécessaires chaque jour. Ils prennent 15 à 20 minutes chacun. La dialyse à domicile est avantageuse pour lui, car il peut la réaliser au moment et à l’endroit les plus appropriés pour les changements quotidiens de solution. «Le traitement est adapté à mon quotidien et pas le contraire. Et, heureusement, j’ai toujours aimé lire», dit-il en souriant, car il utilise le temps nécessaire à un changement pour lire un livre.

Oui, elle est à vous! La liberté de rester mobile.

Tomasz trouve que ça a valu la peine d’intégrer le traitement dans sa vie qu’il veut active. "Avec la DP, on peut rester flexible et surtout mobile. Pour trois à quatre changements, le traitement prend au maximum une heure par jour. Tout le monde peut y arriver! On reste libre, on peut voyager et continuer à faire du sport" C’est pourquoi Tomasz a décidé de continuer à suivre ce traitement aussi longtemps que possible Tomasz a toujours aimé voyagé, pour le travail ou dans la vie privée. Parcourir le monde faisait partie des passe-temps favoris de Tomasz. Après son diagnostic, il a cependant eu peur de ne plus pouvoir le faire. Aujourd’hui, il sait que les déplacements en voiture ne sont pas un problème – il doit simplement avoir quelques paquets de solution de dialyse avec lui. De manière générale, les voyages en avion sont également possibles, mais ils demandent un peu plus de préparation.

Surmonter le diagnostic

Pour Tomasz, le diagnostic d’insuffisance rénale fut un véritable choc. Étant un homme très actif, pratiquant de nombreux types de sport différents et faisant attention à sa santé, il a eu beaucoup de mal à accepter que son état de santé se soit dégradé au point de nécessiter une dialyse. Tomasz est cependant certain de plusieurs choses: il voulait pouvoir travailler, il ne voulait pas passer un jour sur deux à l’hôpital et il voulait continuer à mener une vie normale.

Continuer à mener une vie active

Avec le recul, Tomasz est très reconnaissant à son médecin qui lui a recommandé la DP. Pour déterminer la meilleure approche thérapeutique pour Tomasz, les médecins n’ont pas pris en compte que son état médical et comment le traiter de manière optimale, mais ont considéré également sa vie de manière générale, le fait qu’il soit jeune, très actif dans son travail et sa vie privée, et qu’il n’ait pas d’autres maladies. Tandis que le patient sous hémodialyse (HD) doit se rendre dans un hôpital ou un centre de dialyse, la DP peut être réalisée par le patient lui-même, à la maison ou dans tout lieu offrant des conditions d’hygiène adaptées. Lorsque le diagnostic a été posé, Tomasz a demandé à son médecin: "Que feriez-vous si l’on vous diagnostiquait la même chose?" Son médecin a répondu qu’il choisirait la DP. Tomasz a écouté le conseil de son médecin et a commencé à se renseigner sur la dialyse péritonéale qui lui était jusque-là complètement inconnue. Peu Peu après un cours de formation de seulement quelques jours, il a pu réaliser lui-même la dialyse à domicile. 

Profiter des avantages du traitement à domicile  

Les patients sous DP doivent prendre en compte la nécessité d’avoir suffisamment d’espace de stockage pour les solutions nécessaires. Tomasz a la chance d’avoir suffisamment de place pour stocker la livraison mensuelle de solutions de dialyse en empilant les paquets. De plus, il a installé une pièce pour son traitement, un lieu où il peut se retirer et procéder à sa dialyse sans être dérangé. "Je profite du confort de ma propre maison e je n’ai jusqu’à présent jamais eu d’infections ou d’autres problèmes", raconte-t-il fièrement. De tempérament positif, il est persuadé qu’il peut atteindre bien des choses: Si l’on veut avancer, il faut accepter la dialyse comme une partie de sa vie et l’y intégrer. On peut le faire! «Impossible? – Sûrement pas! On peut le faire! Impossible? – Sûrement pas!"

Contenu connexe