Aller au contenu

Immunoadsorption

Immunoadsorption
Immunoadsorption - traitement par aphérèse  

Traitement de maladies auto-immunes par des techniques d’aphérèse

Les anticorps ou auto-anticorps et les complexes immuns circulants jouent souvent un rôle clé dans les troubles auto-immuns.

L’aphérèse thérapeutique utilise des immunoadsorbeurs pour éliminer les anticorps ou les complexes immuns ciblés du plasma sanguin. Il est ainsi possible de soulager les symptômes de la maladie, y compris au stade aigu, et d’empêcher la progression de la maladie.

Les différentes étapes des immunoadsorbeurs à double colonne
Les différentes étapes pour la régénération d’immunoadsorbeurs à double colonne: GLOBAFFIN.

Capacité de traitement maximale avec un adsorbeur à usage multiple

Comme pour toutes les méthodes extracorporelles, le sang du patient est d’abord prélevé sur son bras ou sur une grosse veine. L’étape suivante consiste à séparer le sang en ses composants cellulaires et en plasma, soit par filtration, soit par centrifugation.

Le plasma passe ensuite par l’adsorbeur sélectif ou semi-sélectif pour la liaison souhaitée des immunoglobulines.

Le traitement de nombreuses maladies auto-immunes requiert d’éliminer le plus grand nombre possible d’anticorps, le plus rapidement possible.

Fresenius Medical Care propose des systèmes sophistiqués qui utilisent différents types d’immunoadsorbeurs pour répondre aux besoins individuels du patient. Par exemple, l’utilisation d’adsorbeurs à usage multiple (GLOBAFFIN) permet de proposer facilement un traitement très efficace qui élimine une forte proportion d’immunoglobulines, grâce à un processus de régénération intégré.

Réduction des IgG et volume du plasma
Ci-dessus: réduction moyenne des IgG (%) en fonction du volume de plasma traité (d’après 1)

La réduction des IgG dépend du volume de plasma traité

Le processus de régénération fait que la réduction des anticorps n’est pas limitée par la capacité d’adsorption de l’adsorbeur. De plus, l’immunoadsorption peut être ajustée au volume de plasma de chaque patient. En règle générale, on traite 1,5 à 2,5 fois le volume de plasma du patient. Les anticorps IgG sont réduits d’environ 61% lorsque l’on traite 1,5 fois le volume de plasma et d’environ 87% lorsque l’on traite 2,5 fois le volume de plasma (fig. 3).1

Adsorption à usage unique pour plus de flexibilité

Les adsorbeurs à usage unique offrent une alternative très flexible et rentable lorsque seules quelques séances de traitement sont nécessaires. C’est souvent le cas lors d’exacerbations aiguës de maladies auto-immunes. LIGASORB® de Fresenius Medical Care est un immunoadsorbeur d’IgG hautement sélectif à usage unique.

Avantages de l’immunoadsorption

La grande sélectivité de l’immunoadsorption en fait une procédure particulière. Cette grande sélectivité facilite les protocoles thérapeutiques impliquant plus d’un traitement par jour consécutif, car seules de petites quantités de composants essentiels du plasma (tels que l’albumine) sont retirées 2 (fig. 4). Si d’autres procédures extracorporelles sont réalisées, telles que l’échange de plasma, cela est difficile à réaliser.

Immuno-aphérèse avec double adsorbeurs
Principe de l’immuno-aphérèse avec deux adsorbeurs: pour éliminer les anticorps, un adsorbeur est traversé par le plasma tandis que, dans le même temps, le second adsorbeur est régénéré.

Un large éventail d’applications

Le traitement par immunoadsorption avec GLOBAFFIN peut être utilisé potentiellement pour un large éventail d’indications cliniques médiées par les auto-anticorps.

La forte efficacité et la sélectivité des systèmes à double colonne régénérables de GLOBAFFIN permettent cette grande flexibilité.

Principe des systèmes à double colonne: pour éliminer les anticorps, un adsorbeur est traversé par le plasma tandis que, dans le même temps, le second adsorbeur est régénéré.

En savoir plus sur les indications concernées.

Produits associés

1 Belàk M, Borberg H, Jimenez C, Oette K: Technical and clinical experience with protein A immunoadsorption columns. Transfusion Science 1994; 15: 419–22.

2 Gjörstrup P, Watt R M: Therapeutic Protein A Immunoadsorption. A Review. Transfusion Science 1990; 11: 281–302