Sites Web par pays:

Filtres pour la CRRT et la plasmaphérèse

#### Missing Content - FR ####

Convient pour l’anticogulation Ci-Ca® au citrate et à l’héparine

 

  • Stérilisés à la vapeur
  • Longue durée de vie des filtres
  • Excellente biocompatibilité
  • Capillaires résistants
  • Dimensions des filtres au choix pour répondre aux besoins du patient

 

 

Caractéristiques principales

Stérilisation à la vapeur

Ultraflux®

plasmaFlux®

EMiC®2

Élimination accrue des moyennes molécules

Filtre EMiC®2 et module Ci-Ca®
Filtre EMiC®2 pour l’élimination des moyennes molécules
Enhanced Middle Molecule Clearance (Améliore la clairance des moyennes molécules)
Le seuil de coupure se situe à 40 kDa env.
La structure ondulée à fibres creuses haute technologie permet un flux de dialyse homogène entre les fibres et augmente la performance d’élimination
La courbe raide du coefficient de tamisage reproduit la membrane basale glomérulaire
Pas de perte significative d’albumine
Efficacité élevée même avec de faibles débits sanguins
Représentation schématique des coefficients de tamisage

Ultraflux® AV

Filtres Fresenius Polysulfone® stérilisés à la vapeur fluente

#### Missing Content - FR ####

Les filtres Ultraflux® contiennent une membrane Fresenius Polysulfone® spécialement développée pour la thérapie d’épuration extra-rénale continue. Cette membrane permet d’éliminer les substances dont le poids moléculaire s’élève jusqu’à environ 30 kD, tandis que les protéines plasmatiques telles que l’albumine, les autres molécules de grande taille et les cellules sanguines sont retenues. Les propriétés de filtration de cette se rapprochent fortement de la fonction naturelle des reins.
Grâce à leur stabilité mécanique et leur durée de vie, les filtres Ultraflux® AV paed, AV 400S, AV 600S et AV 1000S sont utilisables dans toutes les thérapies d’épuration extra-rénale continue.

plasmaFlux®

plasmaFlux® - P1dry/P2dry

plasmaFlux - P1dry/P2dry

Plasmafiltre INLINE stérilisé à la vapeur fluente avec une topologie membranaire optimisée
Le plasmafiltre sec permet de simplifier la mise en place et de raccourcir la procédure de rinçage.
La taille des pores permet le passage d’éléments protéiques tels que l’immunoglobuline, les lipoprotéines et également d’autres molécules d’un poids moléculaire supérieur à 2 millions de Dalton.
Le large maillage de la surface de contact de la membrane limite l’obstruction des pores de petite taille par les cellules sanguines. Une filtration stable à faible pression transmembranaire (PTM) et avec un bon coefficient de tamisage est possible.
Les cellules sanguines ne traversent pas la membrane.
La surface de la couche interne des capillaires est recouverte et rendue homogène par une seconde couche de pores de petite taille.
Excellente biocompatibilité de la membrane Fresenius Polysulfone® .

Structure à deux couches des plasmafiltres P1dryy/ P2 dry

Vue au microscope électronique des plasmafiltres
À gauche : Coupe transversale d’un capillaires plasmaFlux®, vue au microscope électronique À droite : Grossissement de la surface interne et de la coupe transversale d’une membrane à deux couches

Contenu connexe